Via Prampolini 13
48012 Bagnacavallo (RA) Italy

Social Network
Contatti
+39 0545 60355
+39 0545 69747
info@sagip.com

Les amorces des larves

Amorce rapide au petit plomb

  • Hameçon : 6-7.
  • Exécution : il s’enfile par la bouche et ressort par la queue.
  • Aspect : parabolique sur la courbe de l’hameçon, avec, avec palette Découverte
  • Technique conseillée : pêche au plomb aussi bien à la surface qu’au fond, pour poisson vorace.
  • Observations et conseils : résistant même pour plusieurs captures, c’est une amorce facile, extrêmement répandue dans les compétitions de vitesse. Amorce considérée très efficace, puisque l’appât se trouve tout à fait sur l’hameçon et quand la truite mord, elle a déjà tout l’hameçon en gueule.

Amorce rapide au plomb

  • Hameçon : 6-7-8.
  • Exécution : il s’enfile de la gueule et ressort un peu avant la moitié du corps, du côté des pattes.
  • Aspect : forme droite, à 60º par rapport à l’axe fil-hameçon, avec une moitié du corp couverte.
  • Technique conseillée : pêche au plomb avec orientation plate de 8-15 grammes en surface, surtout pour poisson vorace.
  • Observations et conseils : Amorce fort efficace, puisqu’elle tourne très bien pendant l’action de reprise et s’avère convaincante également sur des poissons éloignés. Il faut laisser le temps de bien l’avaler, pour ne pas ferrer à vide. Avec cette amorce, l’appât risque de se déchirer lors de lancers trop violents ou des attaques de la truite : il faut donc avoir la main légère.

Amorce avec larve fixée

  • Hameçon : n 14 à fil fin.
  • Exécution : on entre à peine sous la tête et on sort tout de suite avec la pointe de l’hameçon.
  • Aspect : extrêmement naturel.
  • Technique conseillée : pêche à flotteur avec plombs flottants, même au centre des lacs, en associant des bas-deligne de deux ou trois mètres de long, ou pour la pêche avec hameçon à plume, s’il s’agit d’un poisson méfiant, mais affamé.
  • Observations et conseils : il vaut mieux utiliser un hameçon sombre. Le résultat de cette amorce très simple est de présenter l’appât de la façon la plus douce et naturelle possible. Il est conseillé de rappeler de temps en temps l’appât de deux mètres, en imprimant une rotation pour attirer l’attention du prédateur, puis de le laisser retomber tout naturellement.

Amorce avec une larve sur le fil

  • Hameçon : n 8-10 à fil fin.
  • Exécution : on passe l’hameçon le long de la teigne en le faisant ressortir entièrement. Peu importe que l’on pénètre par la tête ou la queue.
  • Aspect : larve droite sur fil.
  • Technique conseillée : pêche en surface longue et très longue.
  • Observations et conseils : amorce très résistante, avec laquelle il est impossible de perdre l’appât qui ne se déchire et ne se détache pas, d’ailleurs, après les premières attaques du prédateur. Pendant la reprise, l’appât se déplace de manière irrégulière en entrant en rotation et en attirant ainsi l’attention de la truite.

Amorce avec larve de la moitié du corps

  • Hameçon : 8-10 à hampe courte
  • Exécution : On enfile la teigne entre les pattes à mi-corps et on ressort sur la queue, ou on monte vers la tête et on ressort au-dessus.
  • Aspect : teigne un peu de travers, avec la pointe de l’hameçon apparente.
  • Technique conseillée : pêche au petit plomb.
  • Observations et conseils : très particulier, cela demande des essais avant de trouver la bonne partie pour obtenir un bon mouvement. Pour cette amorce, il faut avoir des larves corpulentes : choisissez pour ce faire une mesure moyennegrosse. A chaque impulsion donnée par le pêcheur, l’appât fera un mouvement dans un sens irrégulier, qui attire le prédateur.

Amorce double classique

  • Hameçon : 6-7-8.
  • Réalisation : la première larve est amorcée de la queue à la gueule et on la fait monter sur la palette ; la seconde est enfilée par la gueule, puis on ressort à un tiers du corps, du côté des pattes.
  • Aspect : en “L”: les deux larves, tête contre tête, doivent former un angle idéal à 90 , en laissant la pointe de l’hameçon découverte.
  • Technique conseillée : toutes les techniques.
  • Observations et conseils : facile et répandue, très efficace pour des poissons apathiques qui ne mordent pas aux appâts durs, ou pour une pêche en profondeur, quand un appât apparent et avec une excellente rotation est fondamentale pour obtenir de bons résultats.

Amorce double escamotable

  • Hameçon : 8- 10.
  • Exécution : pour la première larve depuis la queue, on ressort par la gueule. Pour la seconde, pénétrer de 3-4 millimètres sous la tête et monter vers la tête, sans ressortir avec la pointe de l’hameçon.
  • Aspect : Larves en quinconce qui cachent tout l’hameçon.
  • Technique conseillée : pêche à l’hameçon à plume ou à flotteur.
  • Observations et conseils : facile et résistant avec une rotation limitée, se prête peu à une pêche à reprise, mais offre l’avantage que le deuxième appât reste vivant et bouge sur l’hameçon pendant quelques minutes.