Via Prampolini 13
48012 Bagnacavallo (RA) Italy

Social Network
Contatti
+39 0545 60355
+39 0545 69747
info@sagip.com

Teignes de ruche SA.GI.P

Au pêcheur
Nous tenons tout d’abord à vous féliciter pour votre choix !

En choisissant les appâts SA.GI.P, vous avez fait le meilleur choix. En effet, en utilisant nos larves, ous pêcherez avec des appâts spéciaux, étudiés et testés par des Champions de pêche à la truite, qui sont membres de l’équipe technique de l’entreprise.
Pour récompenser votre choix, encourager eur emploi et pour que vous obteniez les meilleurs résultats, nous avons rédigé ce mode d’emploi qui contient des informations détaillées et des conseils utiles pour en savoir plus sur la Teigne de ruche SA.GI.P. et profiter pleinement de votre journée sportive.

Très efficace, la teigne SA.GI.P. est fortement recommandée pour la pêche à la truite pratiquée dans les lacs et les torrents. Cet appât de grande qualité et d’efficacité supérieure, est particulièrement apprécié pour sa luminosité, sa consistance et la fermeté des tissus. Ces caractéristiques s’obtiennent par le contrôle de chaque phase de la croissance et sont garanties par le régime alimentaire particulier utilisé en cours d’élevage. Leurs marques distinctives, à savoir la fermeté et la consistance des tissus, permettent une amorce rapide et durable, une grande résistance en phase de lancement, de reprise de la ligne et de rotation provoquée par le pêcheur.

La teigne SA.GI.P. est produite en différentes dimensions afin de mieux exploiter tous les types d’amorce. La teigne de ruche SA.GI.P. est élevée avec un régime absolument naturel : c’est donc un produit qui respecte l’environnement et la santé humaine.

L’alimentation des appâts vivants

Au moment de la vente, nos appâts ont achevé leur développement et n’ont plus besoin de s’alimenter

La conservation

Pour amorcer de la meilleure façon, les larves vivantes doivent être conservées dans les meilleures conditions.
C’est pourquoi, les appâts SA.GI.P. sont commercialisés dans des boîtes aérées. En utilisant l’emballage d’origine pour une excellente conservation, il suffira de contrôler la température du milieu ambiant où elles sont stockées.
En frigo. Il est conseillé de conserver le produit à une température comprise entre +8° et +15° 
centigrades. Pour une meilleure conservation, le taux d’humidité doit être au minimum. 
Il est également conseillé d’avoir en frigo un petit aspirateur d’air qui permette de renouveler i’air plusieurs fois par jour. C’est suffisant 10 minutes par 5 fois par jour. Pour éviter l’apparition de taches et la mort de certaines larves, il y a lieu d’éviter les élévations brusques de température. Si l’on respecte les conditions de conservation, les larves restent de bonne qualité durant 25 à 30jours.
Durant la pêche. Pour une meilleure utilisation, la température ne devra pas dépasser 30 degrés centigrades ni descendre sous 0 (ne pas congeler). A ces températures, les appâts se conservent durant une journée de pêche complète. Pendant la pêche, il est conseillé, pour maintenir la température dans les limites indiquées plus haut, d’utiliser des membranes thermiques ou des pochettes chauffe-mains, en cas de températures extrêmes.
Par contre, s’il fait particulièrement chaud, conserver les larves à l’ombre. Chez soi. Les appâts restants doivent être conservés à une température comprise entre +3º et 15º C.
Rappelez-vous que lorsque les larves ont été exposées au froid, elles semblent mortes. Dans ce cas, il faut les chauffer légèrement et graduellement, en évitant les brusques changements de température. Elles retrouveront rapidement leur consistance et vitalité idéales pour une bonne pêche qui, autrement, s’en trouverait pénalisée.
De toute manière, pour une excellente conservation des larves vivantes, il est important de les ranger en lieu frais, avec une humidité très limitée et les garder propres : éliminez de l’emballage les éventuelles larves mortes. Vous prolongerez la vie des appâts vivants.

How to bait a hook using a worm: general rules

If we look at a living larva, we can see that it only moves forwards, but never backwards, like crayfish. Therefore, in order to quickly know which tip of the larva should be hooked first, take into account that the head is on the end that moves forward, and the tail is on the opposite end.
The mouth is in the head- it looks like a black dot, and is made up of two highly muscular jaws. The hole located at the opposite end is the anus.
When baiting a worm by the head, the ideal thing is threading it with precision between the jaws, that is, centering the black dot. On the other hand, if the worm is baited by the tail, it is important to center the anus. In this way, the bait will hold better when fishing, and we will obtain an optimal rotation. To center these openings, the secret is to press the bait slightly, holding it with your fingers. In addition, for the hook to come out at the belly of the insect, it is always necessary to take it out between the legs, where the skin is thicker and more resistant.

The right way of baiting

In general, thin iron hooks are preferable, so as not to lacerate excessively the bait skin. Then, for each type of baiting, a specific hook size is recommended. In any case, in order to bait the worm, hold the hook firmly between your thumb and forefinger, at the height of the palette, with the end firm and slightly tightened inside the palm of your hand. Hold bait with thumb, forefinger and middle finger of your other hand, pressing slightly the point at which you want to thread the hook. In order to obtain a good rotation of the bait and good baiting resistance, pay the utmost attention to the hook entry point: whether it is the head or the tail.

The importance of rotation

Bait rotation means that when you pull the line, the bait must turn on its own axis, propagating very intense waves in water. Trout perceive these vibrations produced in the water through their sense organs, and their predatory instinct to attack the bait is stimulated. For such purpose, the baiting method, larva weight and the tissue consistency are key factors: SA.GI.P. larvae have been conceived to favour an efficient “rotation” performance, which contributes to the best result.